Où voulez-vous aller ?

a) Il n’est point de vent favorable…

Ma première expérience en entreprise m’a enseigné une chose qui m’a toujours servi et qui me sert encore. Je travaillais dans la communication publicitaire et dès mes premiers pas dans ce domaine, ma responsable, directrice de la communication et du marketing, m’a dit : « Avant de faire quoi que ce soit, définissez l’objectif ».

En effet, la communication est un domaine d’activité où il y a une part de bon sens importante. Beaucoup de personnes dans l’entreprise se croient donc habilitées à donner leur opinion sur les questions de communication.

Les suggestions étaient nombreuses, y compris et même surtout, de la part de nos responsables. A tout moment, un directeur pouvait venir nous trouver pour nous dire : « Tiens, cette nuit, j’ai pensé que ce serait bien si… », « Tiens, hier soir au dîner, je me suis dit que… ». Le message de notre directrice visait donc à nous faire comprendre que les choses ne se décident pas comme ça, « sans raison valable ». Nous n’avions pas à répondre à n’importe quelle suggestion, dût-elle émaner de la direction ! La chance sourit peut-être à ceux qui savent saisir les opportunités, mais tout n’est pas opportunité. Comme le dit le dicton, « Il ne faut pas prendre des vessies pour des lanternes »… Or, je suis désolée de le dire mais les suggestions de la direction, en matière de communication en tous cas, ressemblaient plus souvent à des vessies qu’à des lanternes !

C’est de là, je suppose, qu’est venue mon affection toute particulière pour la sentence de Sénèque :

« Il n’est point de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ». En effet, avant de se mettre en route vers une destination, il paraît raisonnable de se demander où l’on va. Cela semble logique de définir, avant de faire ses bagages, si l’on va au soleil ou à la neige. De même, avant de choisir son mode de transport, il est important de savoir si l’on reste sur le même continent ou si l’on traverse des océans… Choisir sa destination, c’est en fait définir son objectif. Et cela se fait, indépendamment des moyens dont on dispose. Même si les moyens peuvent être importants à un moment donné, ce n’est pas au début du processus qu’ils doivent intervenir.

S’orienter en fonction de ses moyens est la meilleure façon de s’égarer.

C’est l’approche « moyens » qui nous fait acheter n’importe quel objet en promotion qui finira par traîner lamentablement au fond d’un de nos placards. C’est l’approche « moyens » qui pousse une grande banque à monter une opération de promotion-bidon pour récupérer les coordonnées de prospects dont elle ne veut surtout pas comme clients !

Donc la première étape, vous l’aurez compris, consiste à se demander ce que l’on veut. Pas se demander comment on va faire pour y arriver ! Surtout pas, ce serait vous couper l’herbe sous le pied. En effet, quand on sait où l’on veut aller, que l’on se motive sur son objectif, on est capable de faire des miracles pour y arriver. Tandis que si l’on se contente de regarder où l’on est, il n’est pas dit que l’on arrive très loin…

Mais nous y reviendrons plus tard.

Pour l’instant, je vous propose de réfléchir à ce qui vous motive, à ce qui vous fait envie, à quoi vous voudriez que votre vie ressemble, si tout était possible.

Soyons fous ! On vise le « Quoi ». Le « Comment » viendra après.

   b) Réussir, c’est quoi ?

Pour commencer, je vous propose de réfléchir à ce que représente pour vous la réussite. Pour cela, je vous demande d’écrire spontanément ci-dessous quelques lignes décrivant votre vision de la réussite.

Pour moi, réussir c’est ………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………………………………

Si vous êtes inspiré, continuez ici

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Je vous propose de définir la vie que vous souhaitez, en vous penchant plus particulièrement sur 7 domaines qui la composent.

  • Vie personnelle
  • Vie professionnelle
  • Vie familiale
  • Vie sociale
  • Loisirs
  • Finances
  • Croissance personnelle

c) Domaines de vie

Pourquoi 7 ?

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de 8 domaines ou de 4 ou de 5.

Peu importe. Pour ma part, j’aime bien 7. Parce que 7 est considéré comme un chiffre magique, comme le chandelier à 7 branches ? Non, plus simplement parce que 7, c’est comme les 7 jours de la semaine. Et, je trouve intéressant de me dire que je vais consacrer un jour entier à peaufiner mes objectifs pour ce secteur de vie.

Un jour entier ??? Je vous entends déjà réagir…

Quand je parle d’un jour entier, cela ne veut pas dire que vous allez passer toute votre journée à définir vos souhaits. Simplement, ce que je vous suggère, c’est de lire, chaque matin, pendant 7 jours, les quelques questions auxquelles je vous propose de réfléchir sur cette thématique. Vous lisez, c’est tout. Mais en faisant cela, vous donnez l’instruction à votre cerveau de trouver les réponses à toutes ces questions. Au cours de la journée, pendant que vous vaquez à vos occupations, il va chercher des réponses. Tout comme un moteur de recherche peut être en train de travailler pendant que vous faites autre chose sur votre ordinateur, votre cerveau peut lui aussi travailler sur plusieurs canaux en même temps. Donc, pendant toute la journée, votre cerveau va mettre en forme vos désirs, et le soir, il vous suffira d’un quart d’heure pour noter le résultat de vos réflexions. Gardez à l’esprit que vous pourrez toujours revenir sur vos objectifs, les redéfinir, les détailler et les peaufiner au fil des jours. A la fin de la semaine, vous aurez construit une vision détaillée de ce que vous voulez faire de votre vie pour les 7 domaines principaux qui la composent.

Il s’agit de votre vie et vous n’en avez qu’une. Faites-en quelque chose qui vous appartient, dans laquelle vous êtes à l’aise et vous vous sentez bien. C’est important. Parce que si vous n’avez pas de programme pour votre vie, inévitablement, vous allez faire partie ou vous faites déjà partie du programme de quelqu’un d’autre. Vous n’êtes pas aux commandes.

Faites cet exercice par écrit. En faisant cela, vous vous engagez vis-à-vis de vous-même. Cela constituera votre cap, le point que vous garderez en ligne de mire pour diriger votre vie et orienter vos décisions. De la même façon que vous entrez les coordonnées de là où vous voulez aller dans votre GPS pour qu’il vous aide à trouver votre route, vos objectifs clairement définis par écrit vous aideront à aller là où vous voulez aller.

Jour 1 : Vie personnelle

Commençons par votre vie personnelle. Qu’aimeriez-vous obtenir dans ce domaine ?

Si vous imaginez que votre vie se déroule comme dans un rêve, quelle est votre condition physique idéale ? Dans quelles conditions vous levez-vous chaque matin ? Comment vous sentez-vous ? Par quoi commencez-vous votre journée ?

Quels buts vous fixez-vous par rapport à votre santé ? Menez-vous une vie saine ? Quels genres de repas prenez-vous ? Avez-vous une activité physique ? Combien de temps passez-vous à vous occuper de vous-même ?

Imaginez votre apparence idéale. Quelle image souhaitez-vous voir de vous dans un miroir ? Quelle est votre silhouette ? Combien pesez-vous ? Comment vous habillez-vous ? Décrivez votre garde-robe idéale. Quelle est votre culture générale ? A quoi vous intéressez-vous ? Quel genre de personnes fréquentez-vous ? Que dit-on de vous ? Ecrivez vos objectifs comme si vous les aviez déjà atteints. Donnez le plus de détails possibles :

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Jour 2 : Vie professionnelle

Définissez vos objectifs professionnels.

Imaginez votre emploi parfait, votre carrière idéale ou encore l’entreprise de rêve que vous aimeriez posséder. Si vous êtes étudiant, imaginez votre scolarité. Que faites-vous ? Comment se déroule idéalement votre journée-type? Exposez-la de façon détaillée.

Avec qui êtes-vous en relation ? Idéalement, comment sont les personnes avec lesquelles vous êtes en contact, avec qui vous aimeriez travailler? Les clients parfaits pour vous ? Comment agissent-ils ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Décrivez-les en détails.

Où travaillez-vous ? Quel est votre cadre de travail ? Quelle part de votre temps consacrez-vous au travail ? Quels sont vos horaires ? Détaillez votre environnement de travail idéal.

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Jour 3 : Vie familiale

Penchez-vous sur le genre de vie familiale dont vous rêvez. Quelles relations voudriez-vous entretenir avec votre famille ? Quel genre de conjoint voulez-vous être ? Et pour vous, quel genre de conjoint désirez-vous ? Décrivez votre partenaire idéal(e). Que voulez-vous construire avec votre partenaire ? Que faites-vous ensemble ?

Qu’est-ce qui vous relie ?

Comment êtes–vous en tant que parent ? Vos enfants, comment sont-ils ?

Que faites-vous ensemble ? En quoi êtes-vous fier d’eux ? Décrivez ce qui vous rend heureux.

Quelles relations avez-vous avec vos propres parents, vos frères et sœurs ? Que faites-vous ensemble ? A quelle fréquence vous voyez-vous ?

Dans quel contexte ? Décrivez les relations idéales qui vous lient à vos proches.

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Jour 4 : Vie sociale

Imaginez les relations idéales que vous voudriez entretenir dans votre vie sociale.

Qui avez-vous comme amis ? Sont-ils proches de vous ? Ces amitiés sont-elles stimulantes, enrichissantes, réconfortantes… ? Que faites-vous ensemble ? Qu’est-ce qui vous relie ? Décrivez ce qui vous rend heureux.

Quant à vos relations professionnelles, comment voudriez-vous qu’elles soient dans l’idéal ? Aimeriez-vous vous entourer de mentors prestigieux et d’amis importants ? Aimeriez-vous être associé professionnellement à des gens qui ont réussi dans leurs affaires ? Voudriez-vous pouvoir compter sur des personnes influentes ? Décrivez le type de relations qui vous ferait avancer.

De combien et de quel genre d’amis, de relations avez-vous besoin pour vivre pleinement et agréablement ?

Si vous fêtiez votre prochain anniversaire en grande pompe, qui serait de la fête ? Quel genre de fête donneriez-vous ? ?

Concernant la collectivité, comment contribuez-vous au monde qui vous entoure ? Etes-vous engagé dans une association, une organisation humanitaire, un parti politique, l’école de vos enfants ? Dans quelle mesure faites-vous une différence dans la vie des autres ? Comment vous sentez-vous relié aux autres ?

Quel grand projet voudriez-vous mener au sein de votre communauté ? Voudriez-vous aider les autres, les guider ? Décrivez quel rôle et quelle influence vous voudriez avoir. Quelle place voulez-vous prendre ?

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Jour 5 : Loisirs

Abordons à présent un domaine de vie souvent négligé, celui des loisirs et du plaisir.

Si vous aviez les moyens de faire n’importe quelles activités, quelles seraient vos activités favorites ? Décrivez-les.

Imaginez que vous disposez de tout le temps libre que vous désirez. Que faites-vous ? Combien d’heures y consacrez-vous chaque jour ? Chaque semaine ?

Vous faites-vous aider pour les tâches ménagères ?

Quels sont vos loisirs ? Comment vous amusez-vous ? Avec qui ? Votre famille ?

Vos amis ? À quel genre d’événements particuliers aimeriez-vous assister ?

Voudriez-vous explorer de nouvelles choses ? Lesquelles ?

De combien de jours de congés par an voudriez-vous disposer? Où partez-vous en vacances ? Quel type de vacances ou de voyage aimeriez-vous organiser ?

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

reussite_7J_nouveaux_objectifs_L

Jour 6 : Finances

Imaginez votre situation financière idéale.

À combien s’élèvent les revenus que vous désirez gagner ? D’où vient cet argent ? Quelles sont vos sources de revenus ? Combien vous faut-il pour pouvoir faire des choix et prendre des décisions sans que l’argent soit un souci ? Combien avez-vous à votre disposition ? Comment se présente cet argent (épargne, investissements ou autres) ?

Comment dépensez-vous votre argent ? Avez-vous une belle voiture ? Une résidence secondaire ? Un bateau ? Décrivez en détails tout ce que vous possédez.

Investissez-vous ? Si oui, dans quoi ? L’immobilier, la bourse, des œuvres d’art, en capital-risque… ?

Quel genre de maison habitez-vous ? Où est-elle située ? Quelle vue offre-t-elle ?

Comment est-elle meublée ? Quel type de décoration y a-t-il ? Comment se présente le jardin ou le terrain qui l’entoure ? Avez-vous une piscine, un terrain de tennis, des chevaux ?

Faites-vous des dons à des œuvres ? Si oui, lesquelles ?

Avez-vous prévu un fonds pour les études de vos enfants ? Vos investissements vous garantissent-ils une retraite confortable ?

Soyez précis quant à la quantité d’argent dont vous avez besoin. Faites une estimation large, donnez-vous le droit de vivre sans soucis financiers et sans faire de compromis en ce qui a trait à votre style de vie.

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Jour 7 : Croissance personnelle

Pour finir cette série de questions concernant la vie idéale que vous voulez construire, penchons-nous sur votre croissance personnelle. Imaginez comment vous souhaiteriez évoluer.

Aimeriez-vous reprendre des études ? Etre expert dans un domaine particulier ?

Lequel ?

Voudriez-vous entamer une démarche de développement personnel ou un coaching ? Augmenter votre confiance en vous, votre pouvoir personnel ?

Voulez-vous développer vos connaissances, entreprendre une spirituelle ? Détaillez ce que vous voulez apprendre et développer.

Voulez-vous améliorer votre bien-être physique et mental en suivant des cours de sophrologie ou de yoga, par exemple ? Voulez-vous apprendre un instrument de musique ou un art particulier ?

Voudriez-vous écrire un roman ou votre autobiographie ?

Voulez-vous réaliser un exploit quelconque, relever un défi ? Lequel ?

Pour quels domaines avez-vous de la curiosité ?

Quel rôle voulez-vous jouer autour de vous et dans le monde ? Consacrez-vous votre temps à des gens, des causes, des projets, des réalisations qui sont de la plus haute importance pour vous ?

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Vous avez terminé ? Bravo !

Mais ce n’est pas tout. Quand vous aurez rédigé le programme idéal de vos 7 domaines de vie, revenez-y régulièrement. Relisez ce que vous avez écrit, complétez-le de vos nouvelles idées, de vos nouveaux désirs. Ôtez ce qui n’est plus d’actualité.

Soyez précis, entrez dans les détails. C’est comme si vous étiez dans un taxi. Si vous donnez une direction floue au chauffeur, vous arriverez quelque part, oui, mais sans doute pas exactement là où vous vouliez aller. Et vous devrez peut-être terminer le voyage à pieds.

De la même façon, si vous commandez une entrée au restaurant sans préciser davantage ce que vous voulez, ne vous étonnez pas de vous faire servir du pâté alors que vous auriez préféré une salade…

Ecrivez et réécrivez ce que vous voulez. Relisez régulièrement vos notes. Chaque fois que vous le faites, vous donnez de la densité à vos désirs, vous les chargez d’énergie positive.

Imaginez-vous ayant atteint vos résultats, que ressentez-vous ? De la joie ? De la fierté ? De la confiance ? En quoi votre vie est-elle différente ?

Qu’avez-vous de plus ? Sortez de vos limites, laissez parler votre imagination, accordez-vous tout ce que vous pouvez désirer.

   d) Tableau de rêves

Préparez-vous à ce que vous voulez obtenir, à ce que vous allez accomplir. Pour cela, je vous invite maintenant à réaliser un tableau de rêves. De l’avis général, il s’agit de ce qui vous aidera le mieux à faire passer vos rêves du monde virtuel à celui de la réalité matérielle. Procurez-vous des ciseaux, de la colle, du papier cartonné, des magazines, revues, brochures, etc. contenant des photos et illustrations en couleur.

Les dimensions de votre tableau importent peu, choisissez quelque chose de pratique. Vous pouvez faire un tableau pour chacun de vos domaines de vie ou bien opter pour un seul et même tableau.

Intégrez ensuite les éléments suivants :

  • Une photo de vous. Faites des montages pour vous représenter en train d’être, faire ou avoir ce qui fait l’objet de vos objectifs (voyageant, au travail, avec la silhouette et les vêtements qui vous inspirent…).
  • Des photos et illustrations colorées qui représentent la situation idéale, comme si elle était déjà réalisée.
  • Des mots ou des phrases qui décrivent vos objectifs au présent. Par exemple, « je voyage partout dans le monde avec mon nouveau camping-car, je parle l’anglais couramment, j’ai des clients sympathiques et fidèles»…
  • Mettez-y beaucoup de couleurs et faites en sorte de remplir tout votre tableau.
  • Vous pouvez également rajouter une affirmation du style « Cela ou mieux encore se réalise pour moi, de façon totalement satisfaisante et harmonieuse pour tous ».
  • Ajoutez la date (jour/mois/année) à laquelle vous voulez avoir atteint votre objectif. Cela l’ancrera dans la réalité matérielle.
  • Une fois votre tableau achevé, consacrez quelques minutes chaque jour à le regarder. Focalisez-vous sur le ressenti que vous avez en voyant ainsi votre rêve réalisé.

e) Solutions de rechange

Peut-être avez-vous eu des difficultés à répondre aux questions précédentes concernant vos domaines de vie ? Certaines personnes ont parfois du mal à ouvrir les vannes de leur imagination car elles ne peuvent faire abstraction de la réalité. Comme je vous le disais précédemment, ne vous préoccupez pas du « Comment » pour l’instant. Autorisez-vous à rêver, c’est le seul moyen de sortir de votre quotidien.

Astuce : Pour cela, inspirez-vous de l’une de ces citations : « Tout ce que l’esprit peut concevoir et croire, il peut aussi le réaliser ». Clément Stone

« Si j’ai la croyance que je peux le faire, je vais certainement acquérir la capacité de le faire, même si je ne la possède pas complètement au début » Mahatma Gandhi

Souvenirs

Il peut arriver que la vie nous ait malmenés au point que nous en soyons arrivés à ne plus savoir qui nous sommes et ce qui nous fait vibrer. Dans ce cas, penchez-vous sur votre passé. Retrouvez dans vos souvenirs ce qui vous a plu, ce qui vous a fait rêver, qui vous auriez voulu être. Ecoutez les musiques que vous avez aimées, regardez les films qui vous transportaient dans leur univers, replongez-vous dans vos rêves d’enfance et d’adolescence. Que vouliez-vous devenir ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui vous attirait là-dedans ?

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Et récemment, qu’est-ce que vous avez aimé comme livre, comme film, comme musique ? Quelles sont les personnages réels ou imaginaires, contemporains ou d’époque, que vous admirez ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui vous attire chez ces personnes ou dans ces œuvres ?

…………………………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………

Contrastes

Peut-être avez-vous plus de facilités à voir ce qui ne vous convient pas qu’à imaginer ce que vous voudriez. Vous avez l’impression qu’il y a tellement de choses à changer ! Vous ne voyez que cela… C’est ce que l’on peut appeler des contrastes. Par ce terme, l’on définit une situation qui ne nous convient pas mais dont on considère qu’elle est là, dans notre réalité, pour nous permettre de clarifier nos désirs. Si vous vous sentez aux prises avec des contrastes, réjouissez-vous ! Ils vont en effet vous permettre de définir précisément ce que vous voulez à la place de ce que vous vivez dans ces situations contrariantes.

Essayez donc !

Visualisation

Si vous n’arrivez décidément pas à vous faire une idée précise de ce que vous voudriez faire de votre vie, je vous suggère une autre possibilité : la visualisation.

Voici tout d’abord quelques aspects pratiques pour réussir vos visualisations.

Pratiquez la visualisation de préférence le matin au réveil ou le soir au coucher. En effet, à ces moments-là, votre cerveau fonctionne naturellement en ondes alpha, ondes caractéristiques de la relaxation et propices à la suggestion.

En dehors de ces périodes, il vous est aussi possible de vous détendre par une relaxation «volontaire». Pour cela, installez-vous confortablement, assis ou couché, dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Coupez votre téléphone, signalez autour de vous que vous avez besoin d’être tranquille pendant quelques instants.

Respirez lentement et profondément, en focalisant votre attention sur votre respiration. Laissez-vous bercer par le rythme lent de vos inspirations et expirations. Imaginez par exemple que ce sont des vagues dont le flux et le reflux vous balancent ou que vous êtes dans un hamac. Imaginez que chaque inspiration dissout toutes vos tensions, tandis que les expirations les rejettent à l’extérieur de vous.

Passez en revue tout votre corps, de la tête au pied pour vérifier que toutes les parties de votre corps sont bien détendues. Si vous ressentez une certaine tension à un endroit, concentrez vos respirations sur cet endroit précis pour le détendre.

Imaginez que vous descendez lentement un escalier solennel de 10 marches et qu’à chaque marche, vous êtes de plus en plus détendu.

Lorsque vous vous sentez profondément relaxé, commencez à imaginer ce qui vous fait envie, dans ses moindres détails. Et si rien ne vient, visualisez-vous…en train de visualiser avec succès ! Imaginez que vos désirs sont très nets et que vous êtes une personne déterminée qui sait ce qu’elle veut et qui l’obtient. Dites-vous intérieurement des choses comme : « Waow! C’est magnifique de savoir exactement ce que je veux ! »

reussite_7J_nouveaux_objectifs_L

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *