Les bienfaits de la méditation

Aujourd’hui, il existe des tonnes de façon d’augmenter nos performances mentales (étude, lecture, etc.), physique (sport, nutrition, etc.), et autres, mais rare sont ceux et celles qui prennent le temps de prendre soin de l’esprit; pourtant la partie la plus importante de l’être humain puisqu’elle gère directement tout le reste.

En méditant de façon régulière et en vous entraînant à libérer votre esprit, vous verrez graduellement un énorme changement au niveau de votre bien-être personnel, de votre perception ainsi que des interactions avec le monde extérieur, et même de votre santé physique.

Pour cela, il est recommandé de méditer chaque jour. Commencez par des méthodes simples qui vous semblent adaptées, entre 10 et 20 minutes, en une seule ou en plusieurs sessions.

Vous ressentirez éventuellement l’envie d’y consacrer plus de temps et/ou de varier vos techniques afin d’élargir vos horizons, mais dans tous les cas, gardez en tête de ne pas forcer, ni vous fatiguer à la méditation, et sachez que 5 minutes plusieurs fois par jour vaut souvent mieux qu’une heure chaque semaine.

Lorsque vous méditez, vous apprenez à rendre votre esprit plus stable et équilibré en le séparant de l’ego. Vous apprenez à vivre de façon plus sereine et ce, indépendamment des situations extérieures. Les bénéfices d’une telle pratique sont innombrables et peuvent légèrement varier d’une personne à une autre d’après vos aptitudes de base et votre prédisposition à fidéliser la méditation comme un art de vivre:

Bien-être personnel

Réduction importante du stress

Un taux de cortisol élevé indique une augmentation du stress, et inversement. Des études menées sur des gens en méditation indiquaient que leur taux de cortisol devenait plus faible et cela tend à persister en dehors de la pratique.

La diminution du stress rend ces gens plus résistants face à toutes situations, et leur permet également de parvenir à un état constant de calme mental. Cela les aide à guérir de leurs plus grandes peurs et des blessures émotionnelles profondément ancrées.

Amélioration du sommeil

Puisque la méditation élimine le stress et que l’anxiété est en général la cause première de l’insomnie, la méditation régulière parvient à régler de nombreux problèmes d’insomnie en seulement quelques mois.

Elle rend aussi le sommeil plus profond et réparateur, puis aide le sujet qui médite à récupérer plus facilement lors de phases fatigantes.

Cohérence des ondes cérébrales

Des tests avec électro-encéphalogramme ont indiqué un fonctionnement plus ordonné du cerveau chez les sujets méditant régulièrement.

La technique aide donc à augmenter l’imagination, l’anticipation, le jugement, l’attention, la concentration, la notion de temps, la mémoire, la conceptualisation, l’abstraction, la créativité, etc. Les résultats scolaires et/ou intellectuels des sujets peuvent donc grimper considérablement.

Croissance continue du QI

Certains médecins ont démontré que le QI n’augmentait généralement plus entre 16 et 18 ans et ce, malgré les nouvelles connaissances acquises par les sujets. Par contre, le QI continuerait d’augmenter légèrement chez une majorité de sujets pratiquant la méditation de façon régulière.

Créativité accentuée

Une augmentation significative de la créativité grâce à la méditation a été prouvée avec le Test de Pensée Créative de Torrance se basant sur 3 aspects : l’aisance, la flexibilité et l’originalité.

Augmentation des perceptions

Le contrôle de l’esprit, chez les gens qui pratiquent régulièrement la méditation, augmentent leur perception du monde extérieur et les montrent plus conscients d’eux-mêmes et de leur environnement.

Ils ont donc moins tendance à se perdre en rêveries, en fantasmes, et tendent à mieux s’accepter et à vivre le moment présent.

Perceptions et interactions avec le monde extérieur

Contrôle des émotions et meilleure gestion de problèmes

En diminuant ou en supprimant complètement l’état de stress continu apporté par la société d’aujourd’hui, et en ayant une vision plus claire de leur esprit et des situations hors de leur pouvoir, les gens qui méditent montrent des réactions beaucoup plus positives face aux embûches de la vie.

Leurs émotions sont dosées convenablement d’après les situations survenant, et leur capacité à régler les problèmes se voit très améliorée.

Résistance à la pression sociale

Avec la méditation, les gens apprennent à mieux se connaître et ainsi, ils se situent mieux au sein de la société qui les entoure.

L’influence de la masse atteint de moins en moins les gens qui méditent régulièrement; se basant non plus sur les autres, mais sur leur propre personne afin de porter jugement.

Capacité de perspective d’autrui

Se connaître mieux, c’est aussi apprendre à voir les autres tels qu’ils sont. Le jugement de sujets méditant a été reconnu pour être plus objectif et fiable que celui d’autres sujets. Les énergies aidant, il est plus aisé, avec l’esprit clair, de ressentir les autres et d’éviter ainsi les situations malaisées.

Perception du monde plus positive

Malgré leur meilleure capacité à juger de ce qui les entoure, les  personnes méditant sérieusement développent un sens aiguisé  d’empathie et de compassion envers ce qui les entoure.

Étant généralement plus heureux, ils voient donc les choses de façon plus positive sans pour autant avoir une opinion flouée.

Santé physique

Réduction de la pression/tension artérielle

Comme le pouls diminue durant la méditation, le cœur travaille moins et le sang circule mieux dans les veines. La respiration étant aussi mieux dosée, elle provoque un état de repos parfait autant au niveau du corps que de l’esprit.

Chez les gens pratiquant la méditation depuis plusieurs années, l’effet de réduction persiste en dehors des sessions de méditation; ce qui est fortement bénéfique pour la santé puisqu’elle réduit alors le risque de maladies cardio-vasculaires.

Stimulation du système nerveux

Puisque le système nerveux sympathique et parasympathique est stimulé durant la méditation, il amène un afflux de sang aux extrémités des membres du corps.

Le système nerveux étant responsable des sensations ainsi que de la motricité de l’humain, sa stimulation par la méditation augmente donc les performances physiques et/ou sportives du sujet, et gère l’équilibre de son métabolisme.

Abolition de toutes maladies/symptômes liés au stress

Les maladies et les symptômes liés directement au stress sont plus nombreux que l’on voudrait le croire. Certains appellent cela les maladies psychosomatiques, d’autres tendent à croire que la relation entre l’esprit et le corps du patient va au-delà des connaissances scientifiques actuelles.

De nombreuses études ont été portées sur le sujet, notamment celle du Docteur Herbert Benson (lien en anglais) associé à la Harvard Medical School qui mettait d’ailleurs en relation le support de la méditation face à une panoplie de symptômes.

Autrement dit, la méditation aide le sujet à guérir de la dépression autant que de maux de ventre, d’insomnie autant que de migraines, de problèmes dermatologiques autant que de syndromes prémenstruels.

Même les problèmes d’alimentation et l’abus de substances (alcool, drogue, tabac, etc.) est reconnu depuis des décennies pour être un comportement résultant d’une surcharge de stress. Tout ce qui est, ou peut être, causé par la source la plus achevée en matière de symptôme physique, l’esprit, peut aussi être évité avec une simple pratique régulière de méditation.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *