Exercices de concentration mentale

En se livrant quotidiennement, pendant quelques semaines, à des exercices spéciaux ayant un double but :

  • concentrer sa pensée sur une idée sans la laisser divaguer ;
  • développer son endurance et ses forces physiques,

on se dégage, de plus en plus, de la vie extérieure, on se soustrait aux distractions qui sollicitent constamment l’esprit, et l’on augmente, dans une très large mesure, son habileté au travail quel qu’il soit, ses aptitudes générales et spéciales et ses moyens d’action. Quoique Annie Besant cherche plutôt à préparer l’homme pour la vie future, elle tient, aussi, à son développement dans la vie présente. Voici ce qu’elle dit à ce sujet dans le « Sentier du Disciple », p. 75, relativement à la Concentration:

« Afin de vous mettre en état de lutter contre cette tendance moderne à gaspiller ses pensées, vous devez contracter l’habitude journalière de penser d’une façon suivie et de concentrer votre attention, pendant un certain temps, sur le même sujet.

En guise d’exercice pour l’éducation de votre mental, prenez l’habitude de lire chaque jour quelques pages d’un livre traitant des côtés importants de la vie, de ce qui est éternel plutôt que de ce qui est transitoire, et concentrez votre mental sur ce que vous lisez. Ne lui permettez pas d’errer et de se dépenser en pure perte ; s’il s’éloigne, rappelez-le, imposez-lui, de nouveau, la même idée, et de cette façon, vous le fortifierez et commencerez à vous en rendre maîtres.

Vous apprendrez, par un exercice constant, à exercer un contrôle sur lui et à lui faire suivre la voie que vous lui avez choisie. Même pour les choses de ce monde, cette faculté confère de grands avantages. Non seulement elle vous prépare à la vie supérieure qui s’ouvre devant vous, mais encore, l’homme capable de concentrer sa pensée sur un but est celui qui réussit le mieux dans les choses de la vie. »

L’homme qui est en état de penser d’une manière

  • suivie,
  • claire et
  • précise,

est celui qui saura se frayer son chemin, même dans le monde matériel. Cette constante éducation du mental vous sera, donc, utile dans ce qui est insignifiant, comme dans les choses d’un ordre plus élevé, et vous développerez peu à peu cette puissance de contrôle qui doit être l’une des qualités de l’Aspirant-Disciple.

Exerçant ainsi, votre mental, vous atteindrez peut-être un autre résultat : la méditation. L’éducation du mental aide certainement à la Concentration de la Pensée, mais le plus grand nombre d’entre nous feront cette éducation avec d’autant plus de facilité qu’ils se seront, déjà, rendus Maîtres de leurs mouvements physiques.

J’estime qu’il est même très utile de pratiquer l’Isolement avant de commencer n’importe quelle série d’exercices.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *