8 règles de la séduction. Règle n°4

Ne vous contentez pas d’accepter que le pire puisse arriver, mais forcez-vous à quantifier le «pire».

Okay, voyons voir ce qui RISQUE de se passer si vous entreprenez de lire, comprendre et appliquer les principes de bases de la séduction.

Vous lisez un article qui explique comment draguer votre collègue de bureau. Vous la draguez. Vous apprenez qu’elle est mariée. ET ALORS ? Ca m’est arrivé il y a 2 mois à peine. On est très bons amis et elle me présentera ses copines. La situation n’est pas vraiment CATASTROPHIQUE, n’est-ce pas ?

Autre cas :

Vous lisez quelques blogs racontant comment des players accostent des nanas dans la rue. Vous décidez de faire pareil à l’arrêt de bus en bas de chez vous.

Vous abordez une magnifique blonde. Elle passe son chemin en vous traitant de connard (elle a peut-être ses règles et elle vient de se faire larguer par son copain qui l’avait trompée avec sa meilleure amie la semaine dernière, pile le jour où elle ratait ses exams, et puis elle a perdu son boulot et son appart a brûlé, donc ce n’était pas le bon moment, ça arrive. Mais plus vraisemblablement, c’est vous qui avez abordé comme un gland. Bref)

Ok, vous venez de vous prendre un râteau. Mais bon, vous avez encore toutes vos dents. La nana, vous ne la recroiserez jamais. De toute façon, elle ne vous reconnaîtra même pas après juste une interaction de 2 secondes dans la rue. En bref, on efface l’ardoise et on recommence. CF. Règle 3 !

Encore un autre cas : (j’essaie d’énumérer les cas les plus fréquents demandés par les nouveaux, la liste est donc susceptible d’évoluer)

Votre pote genre beau gosse aux cheveux dégoulinants de laque, vous surprend à draguer ou à lire des « trucs de dragueur », et se fout de votre gueule. Comme vous êtes débutant et que vous ne chopez pas des masses, vous n’avez même pas l’argument de dire « mais t’as vu, j’ai plus de nanas que toi ». Et alors ? Ce serait un argument bien pitoyable, de toute façon.

La séduction, ce n’est pas L’OBJECTIF de votre vie.

N’évaluez JAMAIS votre propre valeur sur les résultats que vous avez avec les femmes. Quand on débute, c’est normal d’être un débutant. La première fois que vous entrez dans une salle de muscu, vous êtes le mec le moins musclé, c’est NORMAL, sinon ça ne serait pas la peine d’y aller !

Demandez-vous : est-ce que cette personne se moquerait de moi si je commençais un sport/passais des entretiens d’embauche/essayais d’améliorer mon hygiène de vie ?

Est-ce qu’elle me rabaisserait en voyant que j’essaie de m’améliorer ? Si la réponse est oui, il faut peut-être mettre de côté certaines fréquentations. Si la réponse est non, dites-lui de se montrer un peu moins fermé d’esprit, et de vous laisser au moins essayer sans vous juger.

Le PIRE de ce qui peut vous arriver… se résume en fait à pas grand-chose.

Faites quand même la liste de ce que vous craignez. Réfléchissez bien à l’impact que chacune de ces conséquences aurait sur votre vie. QUANTIFIEZ cet impact. Vous verrez que la plupart sinon la totalité de ces conséquences est complètement futile. Sinon, s’il y a toujours quelque chose qui vous turlupine, n’hésitez pas à nous faire part de votre si grande crainte sur le forum.

Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Le pire de tout ce qui peut arriver sera très rarement plus grave qu’un nuage flou de « conséquences indéfinies ». Mon père me disait souvent, quand je luttais à m’arracher les cheveux pour faire tourner

Parsons Technology, « Ecoute, Robert, même si ça ne marche pas, personne ne va te bouffer ». Bob Parsons

reussite_7J_plus_sensuelle_L

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *